Lecture numérique, une révolution consommée

En moyenne, les socionautes lisent l’équivalent de 200 livres par ans. Désormais, le temps passé à lire sur le Net surpasse par un facteur 10, 50, voire 100 le temps passé à lire sur papier. Je n’ai même pas pris le temps de creuser les chiffres, tant c’est une évidence, suffit que je regarde autour de moi dans le TGV qui me ramène dans le Midi. La révolution du livre numérique n’a pas encore eu lieu, mais celle de la lecture numérique est consommée depuis longtemps. À ce jour, le livre numérique n’aura été qu’une tentative de faire du neuf avec du vieux, selon une stratégie conservatrice.

[lire la source]

International Fact checking Networking

The International Fact-Checking Network is “a forum for fact-checkers worldwide”. It is hosted by North American Poynter Institute, which provides jouirnalism training and supports related initiatives. The home page is here https://www.poynter.org/channels/fact-checking
Ther are currently 36 member agencies from 26 countries in the Network (I did that count very quickly, I may be one out). They have to sign up to this Code of Principles. These are agencies that large organisations (like Google) and (in some countries) politicians may consult about concerns with fake news etc.

[lire la source]

L’IFLA regrette le départ de l’Unesco des Etats-Unis et d’Israël

Dans un communiqué, l’IFLA a annoncé regretter « l’annonce faite par les Etats-Unis et Israël de se retirer de l’Unesco » et a encouragé « les parties à travailler ensemble pour trouver une solution positive ».

Dans un communiqué, l’IFLA a annoncé regretter « l’annonce faite par les Etats-Unis et Israël de se retirer de l’Unesco » et a encouragé « les parties à travailler ensemble pour trouver une solution positive ».

[lire la source]

Cette embarrassante étude qui montre que le piratage n’est pas défavorable aux biens culturels

C’est une évidence : le piratage des musiques et des films sur internet tue l’industrie musicale et cinématographique à grands coups de poignards dans le dos. Ou, en tout cas, cette abomination partageuse en dehors de toutes les rétributions consciencieusement prévues par les lois en vigueur provoque forcément un désastre financier : autrement dit, c’est sûr, Internet et les sites de partages illégaux de contenu sous droit d’auteur impactent négativement les industries culturelles.

C’est une évidence : le piratage des musiques et des films sur internet tue l’industrie musicale et cinématographique à grands coups de poignards dans le dos.

[lire la source]

Un prix unique du livre dès 2018 : la Belgique sonne la fin de la tabelle

Le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles vient d’adopter à la majorité le texte de loi visant à encadrer le prix de vente des livres en Belgique.

Le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles vient d’adopter à la majorité le texte de loi visant à encadrer le prix de vente des livres en Belgique. Alors que cette assemblée a appris qu’elle ferait désormais sa rentrée plus tôt, pour sembler plus dynamique, l’adoption marque une avancée supplémentaire dans les processus. Loin d’être encore achevé…

 

ActuaLitté, CC BY SA 2.

[lire la source]

OverDrive, porte d’entrée à la bibliothèque pour les usagers – Biblio Numericus


En l’espace de quelques semaines, la douzaine de bibliothèques qui participent à ce programme a constaté une augmentation de 5000 utilisateurs supplémentaires. L’argument qui fait l’unanimité est la rapidité de la procédure pour pouvoir emprunter les milliers de titres disponibles dans le catalogue d’OverDrive. L’intérêt de ce service est qu’il est totalement en phase avec les usages nomades actuels (En 2016 en France, 65 % de la population disposaient d’un smartphone.). Ce service pose tout de même une question.

[lire la source]

La culture est-elle soluble dans les algorithmes et le Big Data ?

Entretien avec Gilles Lanier, fondateur de vivelaculture.com Un algorithme n’est jamais neutre. C’est un logiciel programmé par des développeurs dans un but défini par un commanditaire. Contrairement à un constructeur automobile qui ne
décide pas au préalable si une voiture doit tourner plus souvent à gauche ou qu’à droite, ce sont les programmateurs qui fixent, a priori, quelles données doit filtrer un algorithme, et dans quel but. Par exemple, les réseaux sociaux filtrent les publications afin de pousser, ceux qui le veulent, à investir pour optimiser leur visibilité.

Dans de nombreux domaines, les progrès du numérique nous débarrassent de tâches […]

La Cnil ouvre des pistes pour redonner aux villes du pouvoir sur les données

L’impact des plateformes numériques sur la gestion des villes est un souci grandissant des acteurs publics. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) vient de publier un cahier dans lequel elle esquisse de nouveaux scénarios pour rééquilibrer le rapport de force entre collectivités et entreprises du numérique en termes de possession et d’exploitation des données. En ligne de mire : la possibilité pour les collectivités d’exploiter plus d’informations venant du privé, ou des citoyens eux-mêmes, en développant de nouveaux partenariats.

[lire la source]

L’Encyclopédie à portée de clic

Les 28 volumes de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert sont désormais en ligne sur le site de l’Académie des sciences. Une interface numérique aboutie permet de découvrir dans toute sa richesse la plus incroyable entreprise éditoriale du XVIIIe siècle. Alexandre Guilbaud, qui a piloté le projet, nous en dévoile les grandes lignes.

Les 28 volumes de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert sont désormais en ligne sur le site de l’Académie des sciences. Une interface numérique aboutie permet de découvrir dans toute sa richesse la plus incroyable entreprise éditoriale du XVIIIe siècle.

[lire la source]

Open Bar Microsoft/Défense : l’April appelle les sénateurs et sénatrices à adopter la résolution visant à la création d’une commission d’enquête


Souveraineté informatique, respect du code des marchés publics, coût du contrat ou évitement fiscal, l’exposé des motifs de la proposition revient sur les enjeux et les zones d’ombres de l’accord passé entre la Défense et Microsoft. Une commission d’enquête, à la convocation de laquelle personne ne peut se soustraire, dans laquelle les auditions se font sous serment, dont les capacités de contrôle sont étendues, permettra enfin de faire toute la lumière sur les conditions de la signature et du renouvellement du contrat « Open Bar » ainsi que le rôle tenu par les différents acteurs de ce dossier.

[lire la source]

Le Bouillon c’est une soupe de liens sur la connaissance et le numérique recommandés avec amour par nos cuisiniers!

inscrits au Bouillon par courriel, et vous ?

Contactez-nous ou demandez à rejoindre le Bouillon