Attaquons les GAFAM et leur monde


17 avril 2018 – Nous avons lancé hier notre campagne d’actions de groupe contre les GAFAM. Jusqu’au 25 mai (jour du dépôt des plaintes devant la CNIL) toute personne vivant en France peut nous rejoindre sur gafam.laquadrature.net. C’est sur la base de ces premières actions que nous pourrons, sur le temps long, déconstruire méthodiquement le monde qu’ils tentent de nous imposer.

17 avril 2018 – Nous avons lancé hier notre campagne d’actions de groupe contre les GAFAM. Jusqu’au 25 mai (jour du dépôt des plaintes devant la CNIL) toute personne vivant en France peut nous rejoindre sur gafam.

[lire la source]

Julia Reda, eurodéputée du Parti Pirate, lance un appel

Dans un récent billet (en anglais), GitHub a tiré la sonnette d’alarme, indiquant trois raisons pour lesquelles le filtrage automatique des contenus constitue une terrible attaque contre les forges logicielles :

la loi impose que le code soit filtré parce qu’il est soumis au droit d’auteur – mais de nombreux développeurs et développeuses souhaitent que leur code source soit partagé sous une licence libre et open source ;

le risque de faux positifs est très élevé parce que les différentes parties d’un logiciel peuvent être soumises à des licences différentes, ce qui est très difficile à traiter de manière automatisée ;

le fait

[lire la source]

A La Roche-Posay, les gendarmes font leur tournée en camping-car

La gendarmerie de la Vienne vient d’acquérir un camping-car d’occasion qu’elle a transformé en brigade mobile. Les couchettes ont été supprimées pour laisser place à deux bureaux équipés d’ordinateurs pouvant enregistrer des plaintes. Son but : tourner quotidiennement dans les petites communes du département, là où les hommes en bleu viennent rarement, sauf en cas de problème. « L’idée est de renouer le contact avec la population en milieu rural et de prendre le temps d’écouter les gens », explique le général Jean-Jacques Taché, à l’origine du projet.

[lire la source]

Cambridge Analytica : Facebook pourrait devenir plus transparent, payant… ou être démantelé

La législaton antitrust. Cette idée défendue essentiellement par la gauche progressiste propose d’éclater le monopole qu’a Facebook sur l’univers du numérique. À lui seul, le réseau social contrôle près de 80 % du trafic sur smartphones, notamment grâce à Instagram, Whatsapp et Facebook Messenger. La loi antitrust avait déjà été employée au début du XXème siècle par Théodore Roosevelt contre la Standard Oil de John Rockfeller qui contrôlait alors 90 % du secteur pétrolier. Appliquée au réseau social, elle empêcherait Facebook de procéder à de nouvelles acquisitions. We Demain évoquait déjà cette option dans son dernier numéro.

[lire la source]

Une commune peut-elle payer en monnaie locale complémentaire ?

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques conteste la possibilité, pour la ville de Bayonne, d’effectuer des paiements par le biais d’une monnaie locale. La ville a remporté une première manche, devant le tribunal administratif. Qu’une ville effectue des paiements en monnaie locale complémentaire serait une première en France.

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques conteste la possibilité, pour la ville de Bayonne, d’effectuer des paiements par le biais d’une monnaie locale. La ville a remporté une première manche, devant le tribunal administratif.

[lire la source]

Loi fake news : quand le ministère de la Culture vous raconte des histoires

Et la directrice de cabinet de la ministre de nous glisser : « Un accord a été signé. »

 
Sauf que non : aux dernières nouvelles, seule la nouvelle position de la SCELF était actée, suite à la déclaration de fin janvier. Pas d’accord, à notre connaissance, n’avait été trouvé entre les parties. Et l’on ne peut s’en tenir à cette heure qu’aux bonnes intentions de la SCELF : dans ce cas, c’est encore moins que réglé.

[lire la source]

Mark Zuckerberg : un grand oral sans conséquence en ligne de mire

« Les gens ont cette idée que nous allons adopter une loi générique sur la protection de la vie privée et que ce sera une solution miracle » note Alvaro Bedoya, un ancien conseiller du Congrès qui a travaillé sur les questions de confidentialité. « La réalité est que les lobbyistes sont plus nombreux que les défenseurs de la vie privée à Washington et ce dans une proportion de 20 à 30 pour 1. »
Conséquence : au lieu de changements réglementaires majeurs, les législateurs du Congrès ont proposé une législation très ciblée.

[lire la source]

Facebook récompensera quiconque dénichera d’autres abus comme Cambridge Analytica

Si un abus est avéré, alors Facebook assure que l’application litigieuse sera neutralisée (c’est ce qui s’est passé pour AggregateIQ et CubeYou récemment) et que des mesures judiciaires peuvent être envisagées contre la société qui est derrière ce projet. Par ailleurs, le site promet qu’il alertera les internautes concernés par l’incident (à l’image de ce qui est fait pour Cambridge Analytica)
Le programme Data Abuse Bounty est le dernier effort en date déployé par Facebook pour gérer la crise née des révélations sur les pratiques scandaleuses de Cambridge Analytica.

[lire la source]

L’arnaque chatbots durera-t-elle encore longtemps?

De l’intelligence artificielle à l’artifice d’intelligence

Concevoir un code qui a l’air intelligent n’a rien à voir avec une machine qui apprend toute seule. On lui fixe des règles et on programme la réponse que la machine doit avoir si elle rencontre ces différents cas de figure. C’est ce que l’on retrouve dans 90% de ce qui est vendu aujourd’hui comme de l’IA. Je ne dis pas que c’est inefficace, simplement qu’à force de survendre toutes ces solutions pour surfer sur la vague on arrive clairement dans de la publicité mensongère.

[lire la source]

Le Bouillon c’est une soupe de liens sur la connaissance et le numérique recommandés avec amour par nos cuisiniers!

inscrits au Bouillon par courriel, et vous ?

Contactez-nous ou demandez à rejoindre le Bouillon