Jellybooks : de la recommandation de livres à l’analyse d’habitudes de lecture

« La start-up Jellybooks a récemment annoncé sa décision d’abandonner son service de recommandation de livres pour se consacrer entièrement à l’analyse des habitudes de lecture. Avec son projet Reader Analytics, la société a déjà rassemblé un grand nombre d’informations pour tous types d’éditeurs. Focus sur cette start-up innovante et sur les résultats de ses analyses. »

Billet passionnant (voir aussi liens internes) qui évoque en filigrane ce que pourrait être une possible dérive de l’étude des usages de lecture de la part des éditeurs : la recherche du best-seller à tout prix… Parce que même si le créateur de Jellybooks pense un peu « naïvement » que ce risque de dérive est faible, on peut évidemment penser totalement le contraire…

Le CNNum publie son avis “Prédiction, chiffrement et libertés”

Le Conseil publie son avis

Read the opinion of the Council on « Predictions, encryption and digital rights »

. CONTEXTE . Le Conseil s’était saisi de la question du chiffrement à l’été 2016. Cette autosaisine faisait suite aux annonces conjointes de Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur, et de son homologue allemand Thomas de Maizière, visant à « armer nos démocraties sur la question du chiffrement ». Près d’un an plus tard et dans une situation sécuritaire toujours critique, le chiffrement reste au cœur de la tension entre protections des données personnelles, innovation technologique et surveillance. Dans une […]

Les biens communs de la connaissance, un moteur pour l’action – L’Infusoir

Et je suis revenue aux biens communs de la connaissance, parce que leur puissance est profondément liée à ma conviction que les savoirs ouverts et partagés permettent de fonder une démocratie sans faire l’économie de regarder les rapports de domination qui régissent les relations entre ceux qui détiennent les savoirs, notamment scientifiques, et ceux que l’on considère souvent encore comme les récepteurs de ce savoirs, selon un deficit model que l’on a bien du mal à dépasser dans l’action, alors que la recherche en STS a depuis longtemps identifié ce qu’il produit et que les discours officiels sont à présent de plus en plus imprégnés de la notion de participation, de collaboration, de co-construction.Et je reviens ici pour explorer plus loin ces dimensions. Car le carnet ouvert lui aussi, dans sa force réflexive et partagée, me paraît le lieu de l’élaboration d’une pensée ancrée dans l’action, en construction, en liens avec d’autres pensées qui se partagent.

Source: Les biens communs de la connaissance, un moteur pour l’action – L’Infusoir

Investissements d’avenir : les 11 lauréats de l’appel à projets « Open data au sein des territoires »

Pixabay La diffusion de la donnée publique progresse. Des solutions intéressantes dans les domaines de l’urbanisme et de la commande publique vont profiter d’un coup de pouce financier grâce au programme « Transition numérique de l’Etat et modernisation de l’action publique ».

Créé par la loi de finances pour 2014 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), il sert au financement de projets innovants et prometteurs sur le territoire. La sélection des propositions se fait après un appel à projets, et un comité d’experts indépendants retient par la suite les meilleures.

Un premier appel en 2015 a porté sur « […]

Mooc : la gratuité à l’épreuve de la réalité

A l’aube de la rentrée universitaire, quelle est aujourd’hui la place des Mooc dans notre système ? Cinq ans après la création des premières plateformes américaines, les impératifs économiques vont-ils avoir raison de l’idéal de démocratisation du savoir promis à leurs débuts par ces cours massifs et ouverts ? Si l’engouement pour ce nouveau type de formation était sans doute excessif , on assiste aujourd’hui à une évolution en profondeur de l’offre proposée par les plateformes de diffusion.

Certes, les Mooc gratuits perdurent, participant de la stratégie globale de marque des universités et des écoles. Cependant, contrairement à ce que […]

Nécessité, évolutions et déploiement d’une veille concurrentielle en entreprise

Interview très intéressante sur la veille stratégique et concurrentielle par C. Deschamps

« il est difficile de dire qu’un type de veille est plus important qu’un autre et ce n’est pas en les empilant qu’on fait de la veille stratégique. La veille (et donc les différents types de veille qu’elle inclut), doit s’aligner sur les axes stratégiques de l’entreprise et alimenter la prise de décision. C’est à cette seule condition qu’elle peut être qualifiée de stratégique. »

À la rentrée 2017, les élèves suivront des « cours d’attention » grâce au programme Atole

De la grande section de maternelle jusqu’en cinquième, les élèves décortiqueront le système attentionnel. ÉDUCATION – Les écoliers vont être gâtés à la rentrée. De la grande section de maternelle à la 5e, ils auront droit à des "cours d’attention". Parlons plutôt de moments dédiés pendant lesquels leurs professeurs raconteront ce qu’est l’attention et surtout, comment la garder.

Le programme s’appelle Atole pour "Attentif à l’école". Il a été mis en place par Jean-Philippe Lachaux , chercheur en neurosciences de l’attention au Centre de recherche de Lyon , rencontré à l’édition 2017 de l’Échappée volée .

"On amène d’abord les enfants […]

T411, outil pour auteurs : “Pas de bruit autour de votre livre ? Il meurt, asphyxié”

Quand des sites de partage/piratage ferment, les cris de désespoir et les hochements de tête satisfaits se mêlent. Perte d’accès à la culture pour les uns, manque à gagner pour les autres. Pour moi, c’est la fermeture d’un de ces comptoirs qui m’offraient gratuitement ce que Facebook et Google me font payer 50 euros par jour pour la même denrée : de la visibilité.

nrkbeta, CC BY SA 2.0

Avant de me faire lyncher immédiatement par des confrères : non, je ne parle pas au nom d’un grand nombre. Pour une raison simple : je ne suis personne.Je suis […]

Le Bouillon c’est une soupe de liens sur la connaissance et le numérique recommandés avec amour par nos cuisiniers!

inscrits au Bouillon par courriel, et vous ?

Contactez-nous ou demandez à rejoindre le Bouillon