Refonder les relations entre auteurs et bibliothèques sur les droits culturels

Dans ces conditions, pourquoi ne pas chercher à remédier à ces problèmes dans le cadre d’exemptions discutées avec l’ensemble des parties prenantes, sous l’égide des pouvoirs publics ? L’exemption accordée par la SCELF pourrait être vue comme la première étape d’un processus de négociations collectives ayant vocation à se dérouler tous les 5 ans pour évaluer la manière dont les droits culturels s’exercent en bibliothèque et quels sont les obstacles susceptibles d’être levés consuellement par voie d’exonérations actées par des accords.

[lire la source]

L’innovation, sociale avant d’être numérique

Au contraire de ce type d’innovation sociale, la majorité des innovations technologiques utilisent le marché comme vecteur de diffusion et de mesure de leur impact. Il y a une certaine facilité à évaluer la diffusion par la taille du marché atteint : plus ça se vend, plus ça se diffuse. Mais cette forme d’évaluation ignore les gains non monétaires, de l’ordre de la réputation ou de la transmission de connaissances. Elle oublie les relations de réciprocité, les dons et les contre-dons, le bouche-à-oreille, mais aussi la pluralité des mécanismes de délégation, de subvention, voire de redistribution.

[lire la source]

Générateur de noms de lieux culturels mainstream à tendance participative et disruptive

DRÔLE

Une certaine uniformisation syntaxique des noms de lieux culturels étant en train de sévir actuellement (Gaieté Lyrique, Hasard Ludique…), nous ne pouvions laisser les collectivités locales sans un outil clef en main pour nommer et décrire ces tiers lieux disruptifs et novateurs.
Voici la procédure :

/// Choisir un mot de la liste 1
Fabrique / Friche / Guinguette / Wagon / Salon / Navette / Cabane / Cabanon / Cabaret / Chambre / Studio / Grange / Hangar / Baraque / Sarcophage / Bistrot / Boudoir / Sérendipité /// Rajouter un mot de la liste 2 Euphorique […]

Les playlists de la MIOP

IDEES MEDIATIONS MUSICALES

Riche d’une importante offre musicale sur support CD (bien qu’en décroissance continue), la MIOP développe, depuis plusieurs années, la possibilité pour ses adhérents d’accéder en ligne, via son portail numérique , à un contenu musical dématérialisé. A ce titre, des abonnements à des ressources numériques sont venus enrichir progressivement les collections : Naxos dans un premier temps, La Philharmonie – Cité de la musique de Paris aujourd’hui. Pour favoriser cette hybridation des médias et lui apporter la meilleure visibilité possible au sein du catalogue en réseau, les données numériques de La Philharmonie sont en partie moissonnées (près de 10 […]

Création culturelle : où en sont les Creative Commons aujourd’hui ?

En décembre dernier, Lionel MAUREL a été invité au Paris Open Source Summit pour faire une intervention pendant la plénière « Ecosystème » au sujet des licences Creative Commons. Plus exactement, il lui avait été demandé de faire une chose intéressante : un bilan de la situation de ces licences, 15 ans après leur création, mais en « mode lucide », c’est-à-dire en pointant aussi bien leurs mérites et leurs réussites que leurs limites et leurs insuffisances (merci au passage à Bastien Guerry pour cette proposition !).

Etude Poids et impacts des manifestations littéraires, CNL 2018

Le CNL publie une étude sur le poids et l’impact des manifestations soutenues par l’établissement public.

À partir d’un échantillon de 50 manifestations (sur 90 soutenues chaque année par le CNL), cette enquête évalue leur contribution au rayonnement et à l’attractivité d’une ville ou d’un territoire, alors que certaines d’entre elles sont fragilisées par de nouvelles priorités ou de nouveaux choix budgétaires.

>> Poids et impact des manifestations littéraires soutenues par le CNL dans les territoires : Étude et synthèse (Pwc pour le CNL 2017).

Instagram, une source pour la recherche et l’enseignement en géographie ?

Ce texte, récemment publié dans la rubrique E-Topiques, ouvre un questionnement qui dépasse le propos de l’auteur en lui-même : Instagram, réseau social basé sur la photographie désormais célèbre, peut-il constituer une source intéressante, pertinente et fiable pour le géographe ? L’angle d’approche originel de l’auteur est celui de l’enseignement de la géographie (en particulier dans le secondaire), mais en repartant du titre, des questionnements similaires peuvent être esquissés concernant la recherche en géographie. Auparavant, il est important de revenir rapidement sur les attributs de localisation des photographies publiées sur le réseau social et sur l’usage potentiel d’Instagram dans […]

“L’heure du conte ne doit pas donner lieu à une perception”, Vincent Monadé

Imposer une redevance à la lecture publique, voilà le sujet qui fait débat. Comment justifier une pareille prise de position, et tenter de défendre l’indéfendable ? Vincent Monadé, président du Centre national du livre, tient à rappeler quelques évidences, « et qu’il faut raison garder : l’heure du conte ne doit pas donner lieu à une perception ».

jean-louis Zimmermann, CC BY 2.0 ActuaLitté : On parle de prélever une redevance actuellement sur les lectures publiques : qu’en pensez-vous ?

Vincent Monadé : Ce n’est pas une nouveauté sortie du chapeau fécond d’un apprenti sorcier. Le droit […]

Prêt de livres numériques en bibliothèque : pourquoi PNB peine à convaincre

Comme cela était prévisible, et s’observe dans de nombreuses bibliothèques, les professionnels du prêt se tournent donc vers des solutions maison, avec en tête le prêt d’une liseuse déjà chargée en livres. Souvent des ouvrages du domaine public, mais aussi des livres achetés sur des plateformes légales, mais non destinées au prêt public, selon plusieurs témoignages.

20 % des répondants se fournissent ainsi en lectures par Publie.net, BiblioVox, Numilog, Notobib, La Souris qui raconte, Youboox, Use-book, Cairn, Izneo ou Dawsonera.

« On peut le regretter mais ce qui est légal pour le papier, ne l’est pas pour le numérique.

[lire la source]

Les promesses et défis d’eelo, le système mobile libre dédié à la vie privée

Pour Tristan Nitot de Cozy Cloud, « il y a une place à prendre sur smartphone. Aujourd’hui, la situation est catastrophique. Du côté d’Apple, c’est fermé et censuré, sans possibilité de second AppStore. L’alternative majoritaire, c’est Android, avec un modèle économique fondé sur la captation des données personnelles ». eelo pourrait donc être une voie plus respectueuse, à condition de réussir à concevoir et distribuer son système. Deux tâches qui restent encore entières aujourd’hui.

Un système fonctionnel, avec ses applications habituelles, sans la surveillance commerciale de Google.

[lire la source]

Le Bouillon c’est une soupe de liens sur la connaissance et le numérique recommandés avec amour par nos cuisiniers!

inscrits au Bouillon par courriel, et vous ?

Contactez-nous ou demandez à rejoindre le Bouillon